Boucles de redirection 301: Quelles sont-elles et comment les gérer?

 

 

Les boucles de redirections 301 sont un phénomène plutôt courant dans notre domaine. En effet, on les traite régulièrement dans notre quotidien, notamment lorsqu’on fait un plan de transfert pour nos clients.

 

Pour vous expliquer rapidement, un plan de transfert est un mapping du site actuel en vue de sa refonte, qui permet de bien structurer les redirections qui seront faites pour minimiser l’impact sur le trafic de cette refonte.

 

Elles sont généralement le produit de plusieurs migrations de site web successives (quoique certaines exceptions existent, évidemment), et peuvent causer des problèmes techniques à un site web si elles ne sont pas adressées.

 

Ceci étant dit, avant de parler de comment gérer des boucles de redirection, il est important de passer à travers quelques petites notions.

 

Qu’est-ce qu’une redirection 301?

 

Une redirection 301 est un code de réponse HTTP du serveur au navigateur lui indiquant que l’adresse qu’il cherche a été déplacée de manière permanente. C’est précisément ce qui la différencie d’une redirection 302, qui elle, est temporaire. En effet, cette dernière est généralement utilisée lorsqu’une page est en maintenance. C’est un peu comme les fameux cônes oranges de Montréal qui vous bloquent le chemin et vous redirigent ailleurs jusqu’à ce que les travaux soient terminés (ou supposés, en tout cas!).

L’utilité d’une redirection 301 réside principalement dans le domaine du SEO. En effet, au fil du temps, une page peut avoir accumulé une certaine réputation aux yeux de Google, qu’on appelle Link Equity ou Link Juice. Aussi, Moz a créé un score qui s’appelle le Page Authority, qui détermine à quel point une page d’un site web peut bien se positionner.

 

Maintenant, supposons que nous faisons une refonte de notre site et le contenu de cette page se retrouve sur une nouvelle URL. Aux yeux de Google, c’est une toute nouvelle page. The new kid on the block. Google ne le connaît pas, ce kid. Pour lui, ce nouveau venu doit faire ses preuves, et n’a donc aucun Link Equity

 

La redirection 301 vient dire à Google que non, en fait cette page c’est la même qu’avant, elle a juste changé d’endroit! Ce n’est pas The new kid on the block, c’est son vieil ami, il a juste déménagé!

 

Bon, je crois qu’on peut laisser tomber cette allégorie. En gros, c’est ça la principale utilité d’une redirection permanente: transférer la totalité du poids SEO (Link Equity) de l’ancienne URL vers sa nouvelle URL correspondante.

 

Chaîne et boucle de redirection : Explication

 

Maintenant que vous savez ce qu’est une redirection 301, on va passer aux chaînes de redirections.

 

L’Internet existe depuis longtemps maintenant. 37 ans dans sa configuration moderne, et plus de 50 ans si on prend en compte ARPAnet, son prédécesseur né en novembre 1969. Durant ce temps, plusieurs sites web sont nés, ont atteint leur sommet, puis sont morts. Cependant, plusieurs sites web ont perduré au fil des décennies, notamment les sites web corporatifs ou institutionnels.

 

Prenons exemple sur la Caisse Desjardins. À mesure que la coopérative s’est transformée et adaptée au fil des années, son site web a suivi aussi dans ses propres transformations. Plusieurs fois le site web a été soumis à une refonte, pour toujours s’aligner avec les besoins changeants de sa clientèle, tout comme l’entreprise elle-même.

 

Donc, pour faire les redirections lors d’une refonte, c’est simple non? On prend l’URL de la version d’avant et on fait une redirection 301 vers la nouvelle URL correspondante.

 

Right?

 

Wrong.

 

C’est exactement comme cela qu’on se retrouve avec une chaîne de redirection. L’URL A redirige vers l’URL B, qui lui redirige vers l’URL C, qui lui redirige vers l’URL D, et ainsi de suite, comme des sauts de lapin.

 

C’est un problème, car les navigateurs n’aiment pas se faire rediriger à répétition et vos utilisateurs pourraient se retrouver avec un message d’erreur “Too many redirects” (Trop de redirections) lorsqu’ils tentent d’accéder à votre site. Pas besoin de vous dire que c’est néfaste pour votre entreprise.

 

Pour sa part, une boucle de redirection est une chaîne de redirection fermée. L’URL A pointe vers l’URL B, qui lui redirige vers l’URL C, qui lui redirige vers l’URL D, qui lui redirige vers l’URL A. 

 

Cette situation est encore pire, car le robot d’indexation est pris dans cette boucle, gaspillant son budget de crawl et l’empêchant de crawl vos pages importantes.

 

Parler à un expert

 

Comment gérer les boucles de redirection?

 

Le concept est très simple. Il suffit d’aller à l’origine et prendre les redirections qui ont été faites par le passé et les faire pointer directement vers l’URL la plus récente. Voici un schéma pour illustrer la chose:

 

schéma chaînes et boucles de redirections 301

Par contre, si vous cassez une redirection existante, assurez-vous d’aller mettre la bonne URL rapidement, car si vous en oubliez une, vous risquez de créer des erreurs 404 sur votre page. 

 

La plupart des CMS ont une section dédiée, ou du moins des extensions pour pouvoir effectuer des redirections. Ici on vous présente une méthode pour les deux CMS avec lesquels nous travaillons le plus: Shopify et WordPress.

 

Gestion des redirections 301 avec Shopify

 

Shopify offre une interface très simple pour effectuer des redirections. Lorsque vous êtes dans votre magasin, simplement aller dans Online Store, puis Navigation:

 

 

Ensuite, cliquez sur “View URL redirects”:

 

 

Vous vous retrouvez maintenant avec la liste des redirections actuelles qui sont sur votre site:

 

 

C’est ici que vous pourrez voir si vous avez des boucles de redirection. Si vous avez une URL qui se trouve à un endroit à droite, et à un autre endroit à gauche, vous avez une chaîne, et donc possiblement une boucle. Il faut donc la casser en identifiant les URLs d’origine et tous les faire pointer sur l’URL final, tel qu’expliqué plus haut. Pour ce faire, vous devrez créer une nouvelle redirection. 

Simplement cliquer sur “Create URL redirect” en haut à droite, insérer l’URL d’origine puis l’URL de destination, et cliquer sur “Save redirect”. Le tour est joué!

 

Gestion des redirections 301 avec WordPress

 

La gestion des redirections 301 avec WordPress se fait via une extension (plugin). Nous recommandons le plugin Redirection, de John Godley, qui est très facile à utiliser. 

 

En effet, l’avantage premier d’utiliser un plugin pour faire ses redirections est la convivialité. Pas besoin d’aller jouer dans le fichier htaccess ou cPanel pour faire des redirections manuelles. Simplement installer le plugin, suivre l’assistant de configuration et vous êtes prêts à démarrer!

 

Une fois dans la fenêtre de Redirection, cliquez sur “Add New”, entrez l’ancien URL, puis l’URL vers lequel vous souhaitez rediriger. Voilà!

 

Parler à un expert

 

En résumé:

Une redirection 301 est un code de réponse HTTP du serveur au navigateur lui indiquant que l’adresse qu’il cherche a été déplacée de manière permanente.

>

Il suffit d’aller à l’origine et prendre les redirections qui ont été faites par le passé et les faire pointer directement vers l’URL la plus récente.

>

Articles reliés

Boucles de redirection 301: Quelles sont-elles et comment les gérer?
En lire plus
Design UX : Qu’est-ce que l’expérience utilisateur vient faire dans mon référencement organique?
En lire plus
Les données structurées et les “rich snippets” en 2022
En lire plus