Un aperçu de la Google Search Console et de son utilité en SEO

Ajouter une propriété à la Google Search Console

 

Nous débutons cet article avec un court, mais important chapitre sur l’ajout d’une propriété dans votre nouveau compte.

Google a grandement simplifié l’ajout d’une propriété à votre compte GSC. En effet, plusieurs choix s’offre à vous, dont le nouveau type appelé “Domaine”, permettant d’ajouter toutes les URLs de tous les sous-domaines et protocoles (avec et sans certificats SSL). Ce nouveau type d’ajout est uniquement possible via une vérification par DNS, chez votre hébergeur de nom de domaine. Cette méthode a pour avantage de vérifier un domaine dans sa globalité et permet d’inclure, par exemple, les données relatives aux sous-domaines d’un site multilingue (ex: fr.exemple.com, en.exemple.com). Il ne sera aussi plus utile d’ajouter une deuxième propriété pour votre version “www” ou “https”. Pratique, non ?

 

ajout de propriété google search console

L’option “Préfixe de l’URL” à droite de la capture d’écran ci-dessus est l’option traditionnelle. Elle a le privilège d’offrir plusieurs méthodes de vérification.

 

Les 5 méthodes de vérification de la Search Console

 

Vérification des DNS: Connectez-vous à votre hébergeur de nom de domaine et effectuez les changements requis, selon votre préférence et la flexibilité de votre registrar (TXT ou CNAME). C’est la seule méthode de vérification proposée pour l’option No. 1.

Google Tag Manager : Récupérez simplement le code GTM associé à votre site web. Une méthode rapide et pratique qui vous permet de centraliser vos différents scripts et outils.

Code Google Analytics : Copiez le code de suivi GA utilisé sur votre site.

Le fichier HTML : Télécharger un simple fichier HTML (fourni par Google) sur votre site web et le tour est joué !

La balise HTML : Ajoutez une balise <meta> à la section <HEAD> du code HTML d’une page spécifique. Le plugin WordPress Yoast SEO simplifie cette étape en vous proposant de copier le code dans leur outil.

 

outil des performances de la search console

 

Aperçu des différents outils de la Search Console

 

outils performances et index

La GSC est un outil fantastique très apprécié des fanatiques du SEO. En tout cas chez Rablab, nous ne pourrions pas nous en passer ! Google Search Console et audit SEO, la combinaison idéale.

Cet outil offre des aperçus précieux sur votre présence organique; des données indispensables pour établir une stratégie SEO digne de ce nom.

Afin de garder cet article digeste et ludique, nous allons nous concentrer principalement sur les 2 parties visible sur l’image à gauche.

 

La vue d’ensemble

 

Comme son nom l’indique, cet outil offre une vue d’ensemble des différents rapports, tels que les performances, la couverture et les améliorations disponibles. Ces différents outils possèdent leurs vues individuelles offrant bien plus détails.

 

Search Google Performances

 

L’outil des performances est sans nul doute un outil puissant permettant de voir l’évolution de vos efforts sur le terrain organique. Il peut cependant aussi être intimidant car il offre de multiples filtres et options. Les choses principales à retenir sont les suivantes : Le rapport vous permet de voir le nombre de cliques et d’impressions organiques ainsi que le CTR et la position moyenne. Ces données peuvent être vues globalement sur une période de temps définie (3 derniers mois par défaut) ou en fonction de métriques particulières, telles que les requêtes, les pages, les pays, les appareils ou encore l’origine d’apparence dans les résultats de recherche. La maîtrise des différents filtres est essentielle afin de mieux capter les forces et faiblesses de votre trafic organique. Nous vous suggérons fortement la lecture de l’article de Google sur le rapport des performances pour augmenter votre niveau de compréhension !

 

outil des performances gsc en details

 

Inspection de l’URL

 

L’onglet d’inspection d’URL permet premièrement de demander l’indexation d’une page unique, mais aussi d’obtenir des informations très utiles liées à celle-ci (indexée ou non-indexée, l’origine de la découverte, date de la dernière exploration, le type de robot ayant exploré l’URL etc.).

 

À l’heure de l’écriture de cet article, la fonctionnalité d’indexation est hors service depuis plusieurs semaines.

Besoin de soumettre vos URLs ? Rablab communique directement avec l’API Google d’indexation.

 

Parler à un expert

 

L’indexation avec la google search console

 

inspection de l'url de la search console

 

La partie “couverture” de l’outil d’indexation de la GSC possède de multiples atouts, notamment la faculté de distinguer les URLs valides ou possédant des erreurs. Il est également possible de discerner les URLs indexées ayant été soumises via le sitemap ou ayant été découvertes ailleurs. Tout comme l’outil d’inspection, cette fonctionnalité sera votre meilleur allié afin d’assurer une bonne indexation des pages importantes de votre site web.

Le menu suivant vous permettra d’ailleurs de soumettre facilement votre sitemap, étape importante lors de la création d’un nouveau site, d’un transfert ou lors d’un large ajout de nouvelles URLs.

Outil de suppression : Finalement, le dernier outil de la section d’index vous offrira le luxe de demander la suppression de certaines URLs dans les résultats de recherche. Il existe plusieurs raisons pouvant pousser un webmestrer à vouloir supprimer certaines pages de l’index Google, par exemple suite à l’ajout indésirable d’URLs après un piratage.

 

Les positions dans la Google Search Console

 

Revenons maintenant au rapport principal des performances. En tant que bon expert SEO, nous disposons de plusieurs outils pour suivre l’évolution de la position des mots-clés., mais quoi de mieux que la source d’origine pour obtenir un aperçu fiable ?

 

positions dans la search console

 

Sous le graphique, vous trouverez en dernière colonne, la position moyenne selon le critère sélectionné. Dans cet exemple, nous examinons les positions en fonction des requêtes des internautes, donnant une belle idée de la provenance de votre trafic en termes de recherche.

Si vous souhaitez connaître les pages web les plus performantes sur le terrain organique, consultez l’onglet “Pages”, un lieu idéal pour repérer les sources inexploitées et pour vous aider à concevoir un plan stratégique des pages devant êtres optimisées.

 

seo pro tip

L’astuce Rablab : effectuez votre analyse par zone géographique afin d’améliorer la qualité des données (ex: sélectionnez “Canada” si votre marché principal se situe au Canada). Affinez davantage vos recherches en éliminant les termes relatifs à votre marque ou en se concentrant sur un type d’appareil, grâce aux filtres mis à disposition.

 

 

Les “soft 404 errors” dans la Google Search Console, qu’est-ce que c’est?

 

C’est une question qui revient souvent, car sa définition peut prêter à confusion. Nous allons tenter d’éclaircir le mystère.

 

Une erreur de type “soft 404”, est en réalité une page renvoyant un code de confirmation de lecture de la page (type 201), mais qui semble (aux yeux de Google) se comporter comme une page renvoyant un code de type 404.

Ce type d’erreur peut être renvoyé car la page observée est vide ou encore car des problèmes techniques n’ont pas chargé le contenu de la page correctement. Vous pouvez utiliser l’outil d’inspection des URLs mentionné plus haut afin d’obtenir plus de détails sur la raison de cette erreur. Si la page vous semble correcte, demandez la réindexation via cet outil et vérifiez si le code retourné est bien mis à jour.

Si la page n’est en effet plus disponible, assurez-vous d’effectuer une redirection 301 en fonction de votre arborescence et de la nouvelle page, si une nouvelle version est disponible.

 

La différence entre la Search Console et Google Analytics

 

Certains poseront la question suivante, à juste titre : Quelle est la différence entre GSC et GA, et pourquoi utiliser les deux ?
Google Analytics est un outil puisant sa force dans l’analyse de l’utilisateur. GA vous donne des métriques relatives aux visiteurs de votre site web. Grâce, entre autre, à l’utilisation des cookies, GA est capable de vous donner beaucoup plus d’informations concernant le comportement de vos visiteurs. Tandis que la Google Search Console est spécialement conçue pour l’analyse et le rapport de données provenant des moteurs de recherche. Comme nous l’avons vu, ces outils mis à notre disposition aident grandement  les experts SEO et webmestres à améliorer la présence et la visibilité dans les SERPs. D’une certaine manière, même si elle ne peut pas remplacer l’utilisation de Google Analytics, la Search Console est un outil capturant des données simples à regrouper, permettant l’accès à des renseignements extrêmement fiables.

 

Les points clés à retenir :

– La GSC est un outil d’analyse de votre site web dans le moteur de recherche de Google, offrant de multiples rapports permettant d’analyser le trafic sorganique
– L’outil vous offre la possibilité d’indexer les URLs de votre site, de soumettre la sitemap, de découvrir les erreurs potentielles et des pistes d’améliorations
– Son utilisation est relativement simple, mais elle demande une bonne connaissance du jargon du web et du maniement des filtres pour obtenir des données pertinentes

Vous avez aimé cet article mais avez des questions ? Contactez-nous, nos experts aiment jaser SEO et pourrons vous aider à ajouter le maillon manquant à votre stratégie web.

Parler à un expert


Articles reliés

Design UX : Qu’est-ce que l’expérience utilisateur vient faire dans mon référencement organique?
En lire plus
Les données structurées et les “rich snippets” en 2022
En lire plus
Récapitulatif de l'actualité numérique Juillet 2021
En lire plus